LipidNutri+ n°34 – Juin – Juillet 2017

Acide gras oméga3 : de l’acide alpha-linolénique (ALA) à l’acide docosahexaénoïque (DHA)

La Δ6-désaturase est essentielle dans la conversion de l’acide α-linolénique (ALA) en acides eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA). Ce processus est sous la dépendance d’une compétition entre précurseurs n-6 et n-3, un ratio acide linoléique (LA)/ALA de 3-5 étant optimal. Dans ces conditions, si la quantité d’EPA produite est directement dépendante des apports en ALA, la conversion vers le DHA est, à l’inverse, dépendante de la compétition intra-cascade n-3 entre précurseur et dérivé final (DHA). Des apports d’ALA à 1 % des acides gras totaux associés à 2 % de LA (cas des matières grasses laitières) sont suffisants pour assurer les besoins en DHA vers un des organes cibles, le cerveau.

Bernadette Delplanque
NMPA Université Paris Saclay, 91405 Orsay, France : Bernadette.delplanque@u-psud.fr

pour le consulter : wwwterresunivia.fr

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez ainsi toutes nos dernières actualités.

Votre inscription a bien été prise en compte