Publication parue dans Productions animales (INRA, vol. 31, n°2, 2018) à laquelle l’ITERG a participé

Résumé : L’évolution des attentes sociétales entraine de nouveaux questionnements pour les filières agroalimentaires et notamment les filières d’élevage : impact des productions animales sur le changement climatique, connaissance des circuits de production, transformation et distribution par les consommateurs, etc. Pour une filière sous Signe Officiel de Qualité telle que la filière sous Indication Géographique Protégée « Canard à foie gras du Sud-Ouest », un préalable repose sur une meilleure connaissance des impacts environnementaux et sur l’évaluation de son poids économique et social pour son territoire.

 

Introduction

Le développement durable est devenu une préoccupation pour l’ensemble des parties prenantes des filières agro-alimentaires françaises : consommateurs, agriculteurs, distributeurs, pouvoirs publics. La prise en compte des enjeux associés aux dimensions multiples du développement durable nécessite d’intégrer les principes de la « pensée cycle de vie » au sein des filières alimentaires, en se préoccupant des impacts environnementaux, économiques et sociaux des pratiques agricoles, des modes de production, de distribution et de consommation. Aujourd’hui, l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) des produits est un outil largement utilisé pour évaluer les impacts environnementaux potentiels des activités de production.

Pour accéder à l’intégralité de l’article

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez ainsi toutes nos dernières actualités.

Votre inscription a bien été prise en compte