Qualité et authenticité de l’huile d’olive : examen de la législation européenne actuelle, des normes, des méthodes d’analyses pertinentes, de leurs inconvénients et des recommandations pour l’avenir

Lipides, huile, qualité, analyse, fraude, réglementation, normalisation

Nouvelle publication parue dans Trends in food science & technology, vol. 105, 2020, p. 483-493 : « Olive oil quality and authenticity: a review of current EU legislation, standards, relevant methods of analyses, their drawbacks and recommendations for the future ». 

Contexte
Les caractéristiques physiques, chimiques et organoleptiques de l’huile d’olive (OO) sont réglementées par l’Union européenne (UE) par le règlement (CEE) n°2568/91 de l’Union européenne tel que modifié, qui établit également les méthodes d’analyse de ces caractéristiques.
Malgré le fait que le secteur des huiles d’olive est très réglementé, il est reconnu qu’il y a encore des problèmes ; les graisses et les huiles, y compris les huiles d’olive, sont classées en troisième position, après la viande, les produits de viande et le poisson et les produits de poisson, dans le rapport de 2016 de l’UE sur la fraude alimentaire concernant les non-conformités par catégorie de produits.
C’est pourquoi la législation européenne, parmi les plus avancées dans ce domaine, poursuit sans relâche les fraudes émergentes. Le processus de proposition de nouvelles méthodes ou de révision des méthodes actuelles est constamment en cours, afin de garantir la robustesse et la clarté requises par les procédures officielles normalisées.

Champ d’application et approche
Cet examen permettra d’identifier les lacunes actuelles de la législation européenne et de discuter des inconvénients des méthodes d’analyse existantes en ce qui concerne l’huile d’olive. Des suggestions seront faites pour remplacer certaines étapes spécifiques des méthodes actuelles de l’UE par des solutions analytiques plus efficaces afin de réduire le temps et/ou la consommation de solvants.

Principaux résultats et conclusions
Cet examen critique les méthodes et normes réglementaires existantes, met en évidence les faiblesses et propose des solutions possibles pour protéger le consommateur et le marché des huiles d’olive.

—————-

Auteurs : L. Conte 1, A. Bendini2, E. Valli2, , P. Lucci 1, S. Moret1, A. Maquet3, F. Lacoste4, P. Brereton5 DL. Garcia-Gonzalez6, W. Moreda6, T. Gallina Toschi2

1/ Department of Agri-Food, Environmental and Animal Sciences, Udine, Italie

2/ Department of Agricultural and Food SciencesUniversity of Bologna, Cesean, Italie

3/ European Commission, Joint Research Centre, Belgique

4/ ITERG, France

5/ Institute for Global Food Security, Royaume-Uni

6/ Department of characterization and quality of lipids, Instituto de la Grasa, Séville, Espagne

https://doi.org/10.1016/j.tifs.2019.02.025

 
Abonnez-vous à notre Newsletter !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez ainsi toutes nos dernières actualités.

Votre inscription a bien été prise en compte