Félicitations Chloé !

Lipides, Nutrition, Lécithines, UMT BALI

 
 
Le 29 janvier 2021, Chloé Robert a soutenu brillamment sa thèse intitulée « Les lécithines végétales comme vecteurs d’acide alpha-linolénique : impacts métaboliques et inflammatoires associés à sa biodisponibilité intestinale », LECIMETA.
.
 
Chloé a mené cette thèse Cifre sous la co-direction de Marie-Caroline Michalski (Laboratoire CarMeN-IMBL-Lyon) et de  Carole Vaysse (Unité Nutrition-Santé & Biochimie des lipides d’ITERG. Ce projet faisait partie intégrante du programme de l’UMT « Biodisponibilité Alimentation Lipides Intestin » (BALI).

 

Pour rappel, le projet LECIMETA avait pour objectifs d’évaluer :

  • l’intérêt des lécithines végétales en tant que forme de vectorisation de l’acide alpha-linolénique vis-à-vis de l’amélioration de sa biodisponibilité intestinale et périphérique en tenant compte des modifications métaboliques ;
  • l’impact des phospholipides qui composent les lécithines sur le microbiote intestinal et les répercussions sur l’endotoxémie postprandiale et l’inflammation métabolique, en lien avec l’absorption des lipides.

Twitter

 

ITERG, innovant par nature : Expertise, Recherche, Prestations, Production

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez ainsi toutes nos dernières actualités.

Votre inscription a bien été prise en compte