Naturalité dans la production d’huiles végétales et de protéines

Lipides, Huiles, Protéines, Norme

Nouvelle publication parue dans OCL, 2021 : « Naturaleness in the production of vegetable oils and proteins ».

Résumé

L’industrie de la trituration se trouve confrontée à l’injonction de modifier ses modes de transformation pour mieux satisfaire l’appétit de protéines végétales quand dans le même temps, on exige d’elle plus de transparence, plus de naturalité.

Changer ces procédés sans tenir compte de cette demande est un risque réel de rejet et d’échec. Les sciences sociales ont montré que la notion de naturalité agrège dans l’inconscient collectif les questions d’alimentation saine, de respect de l’environnement et d’honnêteté sociale. Mais cette notion échappe à la rationalité et s’avère difficile à cerner pour celui qui souhaite évaluer ses produits.

La France ne reconnait pas la fiche technique que l’ISO a élaboré pour définir ce qu’est un ingrédient « naturel ». Nous avons pourtant besoin d’un référentiel, ne serait-ce que pour effectuer des choix rationnels entre différentes voies technologiques possibles. Ce référentiel peut s’inspirer d’autres référentiels disponibles dans des domaines voisins et pourrait s’appuyer sur la notion de meilleures technologies disponibles dans une démarche qui tendrait compte à la fois des aspirations de la société et des possibilité techniques et économiques du monde industriel. Pour cela, une démarche collective devrait entreprise entre les instances représentatives du secteur, l’état et les représentant des consommateurs.

—————-

Auteur : P. Carré1

1/ ITERG, Canéjan, France

https://doi.org/10.1051/ocl/2020065

 
Abonnez-vous à notre Newsletter !

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Recevez ainsi toutes nos dernières actualités.

Votre inscription a bien été prise en compte