Polymères issus d’huile de colza à haute teneur en érucique pour des applications cosmétiques et à des fins d’encapsulation

Le projet HYPE d’ITERG, financé dans le cadre de l’AAP 3BCAR, vise à développerune nouvelle gamme de polymères ramifiés 100% biosourcés aux propriétés remarquables.

Les polymères hyperramifiés représentent une catégorie particulière de matériaux dendritiques. Comme les dendrimères, ils sont caractérisés par une architecture arborescente hautement ramifiée et une grande fonctionnalité périphérique.

Cette géométrie compacte et globulaire les dote de propriétés remarquables : les matériaux dendritiques présentent par exemple une viscosité bien plus faible que leurs homologues linéaires à masses molaires égales, de meilleures solubilités ainsi qu’une fonctionnalité plus élevée.

Contrairement aux dendrimères, la synthèse des polymères hyperramifiés en « one-pot » est beaucoup plus simple et plus économique. Les polymères hyperramifiés sont d’ailleurs très largement utilisés aujourd’hui comme additifs, matériaux d’encapsulation dans des secteurs très variés tels que les peintures, adhésifs, revêtements, mais également en cosmétiques ou encore dans le domaine médical.

A ce jour, les polymères hyperramifiés commercialisés sont issus de réactifs pétrochimiques (DSM, Perstop). Toutefois, il n’existe pas de références commerciales 100% biosourcées.

L’objectif de ce projet vise à synthétiser dans un premier temps des monomères plurifonctionnels de type AB2 issus d’huile de colza érucique afin de préparer, dans un second temps, des polymères hyperramifiés dont la structure sera maîtrisée. Ils seront par la suite fonctionnalisés afin d’accroitre leur caractère amphiphile et évaluer leur potentiel en tant que matériaux pour des stratégies d’encapsulation physique.
Une étude technico-économique sera réalisée sur les polymères les plus prometteurs pour les marchés de la cosmétique et de l’encapsulation.

pickering